La photo en voiture
Quand je parcours les routes de l'Ontario et du Québec, je trouve que c'est pour moi l'occasion de me détendre, de réfléchir et de faire des plans. Quand je regarde défiler le paysage, les buissons et les arbres situés près de la route m'apparaissent flous. Plus loin, les objets commencent à mieux se définir et, à distance, les détails sont souvent clairs, à moins que les cahots de la route brouillent les images.

Pour moi, le paysage qu'on voit en passant est une métaphore de la vie en ce qu'il représente le temps, le mouvement et le passage. Trop souvent nous sommes trop occupés pour jouir du moment. La vie passe près de nous à toute vitesse. Le présent est un flou de responsabilités, de soucis et d'échéances à respecter. Les buts sont des objets éloignés, bien formés, mais présentant peu de détails. Le présent se transforme rapidement en passé et, à mesure que nous nous en éloignons, sa signification se manifeste avec plus de clarté. C'est cet effet que j'essaie de capter avec ma caméra quand je photographie le paysage qui défile sous mes yeux.

Si quelques images de la série proviennent de chemins secondaires, le gros de la collection se compose surtout de scènes captées à partir des autoroutes 401, 416 et 417, entre Toronto, Ottawa et Montréal. Les paysages qui longent ces corridors sont surtout couchés sur un plat pays ponctué de buissons, de fermes, de petites villes, de stations de service, de viaducs et de banlieues. Mon but est de donner à ces paysages la distinction qu'ils méritent.

 

All images displayed at this web site are fully protected by copyright law.   They may not be reproduced or used in any form, or displayed in any digital format or on any web site without the express written authorization of Adrienne Herron.